• flamingos1

Hypnose + : l'acétylcholine = la créativité.

Dernière mise à jour : 8 oct. 2021



Ce post s'appuie sur le test des neurotransmetteurs et les données du livre Un cerveau à 100%, du docteur Eric Braverman.


L'acétylcholine est le neurotransmetteur responsable des fonctions de la pensée (compréhension du langage, intelligence, capacité à concentrer son attention...). Il est produit surtout par les neurones au niveau des lobes pariétaux du cerveau. Il est directement lié à la vitesse de propagation de l'influx électrique et à l'âge relatif du cerveau. Ondes associées : Alpha (compris entre 8Hz et 12Hz). Les personnes de nature de type acétylcholine représentent environ 17% de la population mondiale.

L'acétylcholine agit comme un lubrifiant, qui préserve l'humidité des structures internes afin que le courant et les informations circulent facilement. Il est également un constituant de la myéline, matériau isolant qui entoure les neurones. L'acétylcholine empêche le signal électrique de se dissiper avant d'atteindre sa destination. Une production optimale d'acétylcholine par une personnalité très créatrice et ouverte aux idées nouvelles. Un dérèglement peut se traduire par des troubles du langage, des pertes de mémoire, des problèmes cognitifs pouvant aller jusqu'à des difficultés d'apprentissage chez l'enfant jusqu'à la maladie d'Alzheimer chez l'adulte. C'est un neurotransmetteur excitateur très répandu qui déclenche la contraction musculaire et stimule l'excrétion de certaines hormones. Il est impliqué dans l'éveil, l'attention, la colère et la soif. Libéré en nombre pendant le sommeil, il est très impliqué dans le sommeil.


En quantité optimale d'acétylcholine dans l'organisme vous :

  • – débordez de nouvelles idées

  • – réfléchissez vite sans toujours tenir compte de l'avis des autres

  • – êtes perfectionniste

  • – êtes très sociable

  • – êtes intuitif

  • – êtes apprécié pour votre naturel et votre authenticité

  • – adorez élargir votre cercle de relations

  • – êtes attentifs aux besoins de vos enfants

  • – êtes optimiste

  • – êtes altruiste et bienveillant

  • – aimez l'aventure

  • – essayez toujours de nouvelles choses

  • – aimez voyager

  • – avez soif d'apprendre et aimez le partager

  • – vous intéressez à de nombreux sujets



En déséquilibre par excès d'acétylcholine : Si vous produisez trop d'acétylcholine, alors les qualités citées ci-dessus se transforment en défauts :

  • – risque que vous donniez trop de vous-même aux autres

  • – vous pouvez être amené à penser que le monde se sert/profite de vous

  • – Peut aussi entraîner un repli sur soi.


En déséquilibre par manque d'acétylcholine : Des symptômes peuvent apparaître comme des difficultés d'élocution, pertes de mémoire, difficultés à apprendre, arthrite, ostéoporose, ou est à l'oeuvre dans les maladies telles que la sclérose en plaque, Alzheimer... Le type même du carencé en acétylcholine est du genre excentrique, il vit dans un monde de rêves. Il est perfectionniste, rigide, a des difficultés à prendre des décisions, il s'auto contrôle sévèrement s'empêchant d'éprouver du plaisir ou de la joie. Abandonne facilement ce qu'il

commence.

Si au second test du questionnaire du Dr Braverman test B, (les carences) vous avez un score élevé en acétylcholine alors votre organisme ne produit pas assez d'acétylcholine.

  • – 0 à 5 : carence mineure

  • – 6 à 15 : carence modérée

  • – > 15 : carence sévère* *d'après le Dr Eric Braverman dans Un cerveau à 100%, aux éditions Thierry Souccar.

L'acétylcholine régule la capacité à traiter les données sensorielles et à avoir accès aux informations stockées en mémoire. Un déficit en acétylcholine entraîne une dégradation de la santé liée à une atteinte des fonctions de la pensée. Il en résulte :

  • – baisse des perceptions sensorielles sur un plan physique

  • – perte d'enthousiasme pour la vie, les choses de la vie quotidienne

  • – apparition de problèmes de mémoire sur le plan psychique Les 1ers signes d'une carence en acétylcholine :

  • – avant si sociable, vous vous repliez sur vous-même et fuyez le monde extérieur

  • – vos rapports avec les autres deviennent tendus

  • – vous n'arrivez plus à respecter les ordres, les horaires et les tâches du quotidien

  • – vous devenez obsédé par ce qui va arriver

  • – apparition de douleurs articulaires et musculaires, jamais au même endroit

  • – vous n'aimez plus faire l'amour (sécheresse vaginale, problème d'érection)

  • – vous trouvez du réconfort dans les aliments riches en gras (fritures, plats familiaux...) Puis quelques mois plus tard :

  • – vous avez grossi, vous êtes en léger surpoids

  • – vous avez davantage des douleurs articulaires ou musculaires

  • – dégradation de votre acuité visuelle

  • – vos réflexes sont plus longs

  • – vous vous tournez vers différentes thérapies qui vous soulage juste un temps

  • – difficulté à prendre des décisions

  • – difficulté à élaborer un plan d'action

  • – vous oubliez le nom des personnes que vous venez de rencontrer

  • – vagues à l'âme de plus en plus prononcés Et encore plusieurs mois plus tard :

  • – vous faites des régimes qui sont inefficaces

  • – vous avez toujours envie d'aliments frits, de crèmes glacées...

  • – votre mémoire vous de plus en plus souvent des tours

  • – vous n'avez plus envie de travailler

  • – vous êtes de plus en plus victime d'accidents (chute d'un trottoir, accrochage en voiture...)

  • – vous êtes de plus en plus replié sur vous-même, indifférent aux autres

  • – les douleurs articulaires ou/et musculaires sont maintenant constantes

  • – votre médecin vous diagnostic de l'ostéoporose ou une inflammation articulaire


Equilibrer une nature de type acétylcholine : Un manque d'acétylcholine peut provoquer des trous de mémoire, des difficultés à marcher ou bien encore de la léthargie (en rapport avec la propagation de l'influx électrique qui se propage plus lentement et peut se perdre). Grâce aux médicaments et aux traitements hormonaux et compléments alimentaires => prendre un rdv chez votre médecin traitant avec les résultats du test. Le traitement médicamenteux devra jouer un rôle sur la vitesse de propagation de l'influx électrique. Les productions d'hormones diminuent avec l'âge, établissez un bilan avec votre médecin traitant. Grâce à des principes de diététiques simples, des compléments nutritionnels et une modification du mode de vie et de l'environnement. Principes diététiques : Une nature stable repose sur une alimentation saine toute sa vie. Prêter attention à ce que l'on introduit dans son corps via l'alimentation, est la solution la plus simple et la plus naturelle pour stabiliser ou développer sa production en acétylcholine. Il peut paraître difficile de modifier ses habitudes alimentaires, mais les bienfaits d'une régulation alimentaire se feront sentir au bout de quelques semaines. Une alimentation adaptée à une nature spécifique ne repose pas sur le contrôle de chaque portion ou teneur en composant essentiel. L'objectif est d'apprendre à modifier durablement ses habitudes afin que les aliments riches en acétylcholine soient toujours présents en quantité suffisante. Comme ça, un écart occasionnel (frites, mac do, crème glacée, spaghetti carbonara...) n'aura que très peu d'incidence. Boissons sans alcool, sans sucre, non gazeuses.

Les meilleurs sources d'acétylcholine : jaune d'oeuf, œuf entier, viande, foie de boeuf, foie de poule, foie de dinde, soja, germes de blé, porc, viande de bœuf haché 5%, crevettes, cabillaud, morue, son de blé, saumon, beurre de cacahuètes, son d'avoine, pignons de pain, amandes, noix de macadamia, artichauts, brocolis, choux de Bruxelles, concentré de tomate. Aussi, ces aliments peuvent être riches en matière grasse que l'on évite si l'on cherche à maigrir ou alors que l'on consomme le matin au petit déjeuner. C'est pourquoi, les personnes qui font des régimes amaigrissants sont souvent en carence d'acétylcholine, ce qui est encore plus dommageable si vous êtes déjà carencé.


Lorsque l'on est carencé en acétylcholine, l'organisme a besoin d'apports accrus en choline avec les Vit B9 et B12 de l'acétylcholine. Les besoins par jour :

  • – pour un homme : 550mg de choline par jour avec un maximum de 3,5g par jour

  • – pour une femme : 425mg par jour avec un maximum de 3,5g par jour

Grignotage intempestif par manque d'acétylcholine : Quand on manque d'acétylcholine, cela se traduit par une attirance à rechercher les aliments gras pour leur richesse en choline. Cependant, un excès en matières grasses risque aussi de nuire à la capacité de l'organisme à produire de l'acétylcholine. Pensez à remplacer un aliment gras par un aliment moins gras.

Les compléments alimentaires :

!!! consulter votre médecin traitant ou un naturopathe avant de prendre un complément alimentaire.

Quand on est en bonne santé, l'alimentation suffit. Quand un trouble apparaît, alors une supplémentation permet de prévenir une aggravation et de retrouver la forme physique et mentale. L'acétylcholine a une tendance à accélérer la vitesse de propagation de l'influx nerveux électrique, donc, il est préférable de prendre les compléments le matin, l'idéal 1/2h avant le petit déjeuner pour faciliter leur assimilation. Si vous les prenez plus tard, vous pourriez avoir des difficultés à vous endormir le soir.

– la phosphatidylsérine – les antioxydants : la choline GPC, l'huperzine A, du Ginkgo Biloba et la L-carnitine. La L-carnitine est un acide aminé qui contribue à diminuer le taux de triglycérides, à facilité la perte de poids et à synthétiser l'acétylcholine. Cette association d'antioxydants permet d'améliorer rapidement les problèmes de mémorisation, de difficulté à se concentrer ou à avoir les idées claires et améliore la sécheresse de la bouche.

Les modifications du mode de vie et de l'environnement : Ce qui caractérise une nature de type acétylcholine c'est surtout son besoin d'interaction avec les autres, de brasser sans cesse de nouvelles idées et de s'adonner à de nouvelles activités. Pour que le cerveau ne soit pas dépassé par cet influx incessant de stimuli, il faut alors que les différents neurotransmetteurs soient disponibles en quantité suffisante. Rester seul avec soi-même ne constitue pas en soi une punition et permet au cerveau de faire une pause, de recharger ses batteries. Tout ne repose pas sur le nombre de fréquentations que vous rencontrez et ce que vous faites avec elles. Prenez le temps de vous retrouver seul, en lisant un livre par exemple, ou en méditant, en faisant une longue promenade dans la nature. L'idée serait que vous réussissiez à rester seul au moins 1/2h par jour. Evitez toute violence visuelle (film, séries, Netflix, chaînes d'informations...) surtout avant de vous endormir => c'est un facteur d'épuisement des réserves d'acétylcholine. Créez-vous un environnement reposant avec une lumière douce et naturelle (autant que possible) et de la musique douce et gaie ou neutre (évitez les titres qui vous rappelle des souvenirs qui vous rendent triste) => cela vous permettra d'accélérer l'équilibrage de la production d'acétylcholine. Evitez l'aluminium et les produits qui en contiennent (ustensiles de cuisine, levure chimique, anti acides, adoucissant de l'eau...) => ce métal prend la place du zinc dans les neurones, ce qui nuit au bon fonctionnement des synapses. Evitez le mercure et les produits qui pourraient en contenir, même sensiblement. Fuyez trop de lumière artificielle au néon. Faites-vous masser.

Pratiquez une activité physique régulière, promenez-vous en forêt ou dans la nature, le vert vous apaise.


Pour éviter de manger trop gras, si vous souhaitez de pas prendre de poids ou en perdre ou alors les consommer le matin au petit déjeuner :


Nutriments qui stimulent la production d'acétylcholine :





Exemples de menus (extrait du livre Un cerveau à 100%, du docteur Eric Braverman) :

La durée du rééquilibrage avec une alimentation riche en choline dépendra de l'importance de votre carence :

  • – 3 jours par mois si elle est légère, ou

  • – 3 jours par semaine si elle est modérée, ou

  • – au moins 6 jours par semaine si elle est sévère



Bon changement : )


Virginie Le Corre, hypnothérapie, hypnose, Rennes, Ille et Vilaine, Bretagne.

59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout